Category: Chocolat

Bayonne, la ville du chocolat

On dit que parmi dix personnes, neuf affirment aimer le chocolat et la dixième ment. Effectivement, tout le monde raffole du chocolat. Mais est-ce que nous savons tous l’histoire de ce délice ? Nous allons répondre à cette question en parlant de la naissance du chocolat pour aboutir à la correspondance de ce dernier avec la ville de Bayonne.

 

La naissance du chocolat

Les premières plantations de cacao datent déjà de plusieurs millénaires, principalement, originaires de la région mexicaine et équatoriale. Ce n’est que vers le début du XVIIème qu’elles sont acheminées pour la première fois vers la France par l’intermédiaire des artisans juifs espagnols et portugais. Dès lors, les premières loges de manufacture de chocolat ont vu le jour dans le Pays basque, au bord de l’Adour. Bien loin de l’apparence connue d’aujourd’hui, il est vendu sous forme de boisson ayant des pouvoirs thérapeutiques par ces artisans.

Le commerce du chocolat commence à se faire parler en Europe à compter de cette époque. Dans toute la France, l’aristocratie commence à être envoûtée par la saveur particulière de cette boisson. Ce n’est que plus tard, en Angleterre, que le chocolat à sa forme dure fait son apparition.

Le chocolat et Bayonne

Le chocolat proprement dit n’est arrivé à Bayonne que vers le milieu du 18ème siècle. À cette occasion, la guilde de la corporation des chocolatiers est fondée par dix chocolatiers basques dans la région. C’est dans cette période également que les moulins mécaniques destinés à broyer les fèves de cacao sont inventés. Alors que dans le Pays basque, la préparation de la fève continue à se faire manuellement à partir d’un rouleau et une pierre chauffée, un siècle plus tard.

Grâce aux usines, actuellement de renom, comme celle de Fagalde et de Claudeville, et à la production intensive qui s’est installée, Bayonne est officiellement proclamée « capitale du chocolat » au 19ème siècle. Notamment, durant cette période, on compte 33 usines de fabrication à Bayonne. Ce nombre est réduit à 8 en 1898.

De nos jours, cette réputation est encore gardée à Bayonne et on trouve aux coins des rues des confiseries chocolatées exquises fabriquées par les soins des grandes marques, à savoir, la maison Pariès, Cazenave, Daranatz, etc.

Top